• Prologue

    Après avoir soutenu Mr bulle pendant 11 ans, s'être battue avec lui contre son mal-être et ses addictions... L'amour de ma vie s'est transformé peu à peu en cauchemards et désillusions cette dernière année. Nous sentant tous en danger dans cette descente aux enfers, nous avons déclaré forfait en février dernier en nous séparant.

    Au milieu de ce chaos, un tyboud'bulle de 6 ans qui n'avait pas demandé à vivre ça...

    Fin mai, Mr Bulle nous a quitté à jamais... A-t-il préféré s'en aller de lui-même ou est-ce une overdose médicamenteuse (ultime duel contre ses addictions) comme la police me l'a dit?

    Je ne le saurais jamais...

    Dans ce brouillard, il me faut vivre au quotidien avec la souffrance d'un tyboud'bulle d'avoir perdu son papa beaucoup trop tôt... C'est la première fois que je n'ai aucun moyen de consoler mon petit garçon, c'est la sensation la plus horrible qu'il m'ait été donnée de ressentir.

    Parfois je suis en colère après Mr Bulle... et d'autres fois je me dis qu'il ne souffre plus, qu'il était trop fragile pour vivre dans notre monde...

    4 mois que mon coeur de femme s'est éteint... Mon coeur de maman bat 2 fois plus maintenant...

    Besoin d'écrire à nouveau pour peut-être un jour vous dire que mes 2 coeurs battent à l'unisson...


  • Commentaires

    1
    renrod
    Samedi 11 Septembre 2010 à 10:43

    Je suis toujours là pour te lire, et te fais de gros bisous de lapin

    2
    Samedi 11 Septembre 2010 à 10:46

    Oui écrire peut faire tellement de bien. Tyboud a besoin de deux fois plus d'amour, et de comprendre ce qui s'est passé, de savoir... Surtout verbaliser les choses, c'est le plus important ! Je sais que tu t'en sortiras, tu nous a toujours prouvé que tu est solide, et ça c'est une chance pour ton fils. Gros bisous à vous deux

    3
    Samedi 11 Septembre 2010 à 11:17

    Comme tu le sais, écrire m'a été salutaire, coucher mes maux sur écran/papier, cela m'a permis de mieux comprendre, de mieux accepter, d'avancer en somme.

     

    Je t'embrasse fort, je VOUS embrasse fort, et vous dis à très vite ma douce

    4
    Samedi 11 Septembre 2010 à 12:10

    On reste dans les fleurs... mais je pense que tu n'auras aucun mal à me  reconnaître Tu as raison, l'écriture est à ma connaissance le meilleur des remèdes...  courage

    5
    Samedi 11 Septembre 2010 à 12:25

    Antoine, avec la belle insouciance des petits s'y fera plus vite que toi ...; c'est dur à dire et surtout à entendre, mais c'est une question de survie !!! et puis le temps adoucira ta peine à toi aussi ..... c'est une question e temps ....


    tu vois, on est toutes là !!! ( ah non, TOUS, j'allais oublier Bertrand notre bon lapin  !!! )


    bisoux mignone

    6
    Sarah/rere
    Samedi 11 Septembre 2010 à 14:13

    Que dire de plus que n'ont dit les autres ? Le temps fera les choses et calmera peu à peu la douleur. Oh ca ne s'en ira pas mais ca s'apaisera. et là tu sauras rouvrir ton coeur à l'amour.


    Pour l'instant, c'est tyboud qui est peut-être triste mais qui doit sentir qu'il est là lui, bien vivant pour t'aider à avancer avec lui.


    je t'embrasse fort

    7
    Promesse
    Samedi 11 Septembre 2010 à 15:11

    Des mots pour des maux aident souvent à gérer les choses, prendre du recul et surtout à "vider son sac"...


    Gros bisous tout plein du soleil méditerranéen

    8
    Iama
    Samedi 11 Septembre 2010 à 18:02

    Oui un blog et des mots pourront sans doute t'aider à évacuer un peu de ta douleur et à trouver plus de force pour aider ton fils à traverser cette épreuve. Car c'est certain, ton amour de maman l'aidera et un jour, en grandissant, il comprendra pourquoi son papa est parti et alors ce sera moins difficile pour lui à accepter.


    Courage, plein de bises à vous deux.


     

    9
    Samedi 11 Septembre 2010 à 23:50

    Hé bien, j'étais loin de penser que tu avais subi toutes ces épreuves.. quelle tristesse !! Je pensais à toi justement l'autre jour quand je faisais le ménage dans les Smileys.. les tiens me manquaient.. j'aurai aimé que tu reviennes sur VEF.. mais tu es libre d'écrire où tu veux bien sur.. contente néanmoins de te retrouver et merci de m'avoir donné le lien !


    Vous en aviez traversé des galères, en même temps tu ne pouvais trainer toute ta vie un boulet, comme moi il faut savoir tourner les pages, c'est trés difficile avec des enfants.. Désolée pour ton compagnon, il n'a pas pu faire face, la vie est trés dure.


    J'espere que tu feras tout pour que ta vie future avec ton enfant soit des plus belles.. bon courage et gros bisous  

    10
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 08:28

    j'ai vu ton com chez aurore, et je suis venue te dire bonjour, car je t'ai suivi longtemps sur vef..


    ben mince alors quelle tristesse.. ma pauvre je comprends que tu ais passé uen drole d'année..


    il va te falloir du temps pour te refaire mais ça viendra, et ton enfant va t'y aider, un enfant cest magique ça nous donne la force dont on manque parfois pour rebondir.. si j'avais pas eu kevin j'aurai mal vecu mon divorce mais pour lui.. j'ai su vite réagir et faire comme si ça allait pas trop mal....


    je t'envoie plein d'energie et t'embrasse bien fort ma belle.. courage FLO.

    11
    Dimanche 19 Décembre 2010 à 22:27

    retombée par hasard sur ton blog je découvre ce qu'il t'es arrivée depuis la dernière fois que je t'ai lu... que dire... que j'imagine sans peine cette souffrance, surtout celle de ton petit bout.... que j'aimerai te dire plein de choses pour te témoigner ma sympathie mais que d'un autre côté, même s'ils sont réconfortant, les mots n'adoucissent pas toujours les souffrances... alors, je te dirai quand même, courage, pour toi, pour ton bout...

    Bisous affectueux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :